La symbolique du Dix

La Maison X : pourquoi est-elle la porte du succès ?

Texte de la conférence que j’ai donnée à Pérouse le 30 juin 2018

 

D’abord un grand merci à Nunzia de m’avoir invité parmi vous. J’ai un grand plaisir à venir à Pérouse (Perugia)  pour échanger avec vous dans votre si belle région. Je m’excuse de ne pouvoir m’exprimer dans votre langue que je trouve si chantante.

Merci à Mariacristina Bonini pour la traduction de mon intervention.

J’ai choisi d’examiner ce qui concerne la symbolique de la 10 par rapport aux maisons parce que les Anciens accordaient une importance toute particulière au mouvement diurne. La rotation du ciel en 24 heures est pour eux le mouvement le plus régulier qui soit. Ce mouvement ne présente ni rétrogradation, ni accélération, ni ralentissement. Pour cette raison, il était mis en rapport avec ce qui est divin.

Mais pourquoi, dans le cadre des maisons, la Maison X est la maison du succès. Je vais tenter de répondre à cette question en m’appuyant sur le commentaire de 10 vers que je vais illustrer par de nombreux exemples.

 

 

I Les vertus de la maison X

 

Référons-nous à un des premiers textes astrologiques parlant de la maison X. Il se trouve dans Les Astronomiques de Manilius. Cet auteur latin condense en 10 vers (ce choix de 10 vers est-ce un hasard ?) un ensemble de traits caractéristiques de la maison X.

 

Il existe plusieurs traductions de ce texte. J’ai opté pour la traduction de Feraboli, de Flores et de Scarcia car elle fait correspondre à chaque vers latin un vers italien :

 

Le lieu qui prime est celui qui domine au plus haut du ciel

Sarà primo quello che domina sul punto più alto del cielo

 

Et qui, par un trait imperceptible le divise en deux parties égales.

e ne spartisce a metà la sfera con un sottile tracciato ;

Il est le plus noble de tous à raison de la place éminente où il est élevé

ne occupa la posizione di vertice l’eccelsa dimora della Gloria

 

Ce poste sublime exige qu’il ait sous sa protection tout ce qui est grand et relevé, qu’il dispense en souverain les honneurs et les distinctions

per rivendicare a sé stessa qualunque preminenza e proclamare suo

ogni pubblico onore e regnare assegnando i più diversi ranghi.

 

Il est source de la faveur et des dignité imposantes. Il concilie l’affection du peuple

Da esso il favore e tutte le forme del compiacimento popolare,

 

C’est par lui qu’on administre la justice, qu’on donne des lois à l’univers

Amministrare la giustizia, legiferare per l’ordine universale

 

Qu’on contracte des alliances utiles avec les nations étrangères

E legare genti straniere con propri trattati d’alleanza

 

 

Et qu’on se fait un nom digne de son rang et de sa condition

E innalzare il nome di chiunque in conformità col suo destino.

 

Manilius, Les Astronomiques, II, 810-19

 

 

 

Chaque maison correspond à 2 heures de temps (ou 30° d’espace) et, de ce fait, la maison X est à 6 heures  ou à 90° de la Maison I. La maison X est d’abord une maison angulaire. Elle fait partie des maisons considérées comme les plus importantes, des maisons que l’on examine d’abord parce que les planètes y ont plus de force.

 

Pour Manilius cette maison diurne prime sur le autres maisons – et même la maison I – parce qu’elle domine ces maisons, perpendiculaire qu’elle est par rapport à l’horizon, parce qu’elle divise le ciel en deux parties égales. Comme elle occupe la plus haute position dans le ciel, elle nous renseigne d’abord sur ce qui a trait à la gloire. C’est la maison des honneurs, de la renommée, de la splendeur. La maison X, c’est aussi la maison de ce qui est élevé et de ce qui élève. C’est la maison de l’autorité, de ce qui fait autorité. C’est la maison qui légifère.

 

Comme nous le verrons sur de nombreux exemples l’une des clés de la réussite c’est de rechercher l’excellence. La X c’est l’art de nommer les choses, de bien nommer les choses, et, en passant, de se faire un nom.

 

C’est également une maison « paire » qui se situe dans un axe de réceptivité. Si la maison IV est en lien avec les racines de la terre, la maison X qui est la maison la plus haute et la plus proche du ciel, l’est avec les racines du ciel. Celui qui fait confiance au ciel – à ce qui vient d’en haut – et se laisse inspirer par lui en recueille tôt ou tard les fruits. Il inspire confiance, il est applaudi, il bénéficie de la popularité.

 

La maison X, comme la maison I de l’Ascendant, est du côté de l’Est. Elle incite chacun à se différencier, à affirmer son originalité. La réussite est souvent liée à un coup de foudre, à une intuition (Euréka).  Le natif fait preuve, dans la maison X, de détermination dans la mise en œuvre de son intuition. Il dispose ainsi de la force permettant de vaincre les obstacles qui se dressent sur sa route.

 

La planète en X exerce naturellement une contrainte. Elle a tendance à imposer sa loi par rapport à la planète en I et c’est probablement pour cela que bien des auteurs accordent une place privilégiée à la X. Les Anciens n’ont de cesse de souligner l’importance du carré droit. S’il est positif quand il provient d’une planète bénéfique, il s’avère généralement problématique s’il s’agit d’une planète maléfique.

 

Résumons nous. La maison X tire ses vertus du fait qu’elle est

  • la plus haute : elle est élevée et elle élève
  • réceptive aux énergies du ciel : elle est « branchée » et capte ces énergies
  • orientale : elle singularise et innove
  • en carré droit à l’ascendant : elle fait des sacrifices et s’impose

 

II Premiers exemples de planètes en maison X

 

Prenons comme premier exemple le thème du baron Bich né le 29 juillet 1914 à 12h30 à Turin. Une seule planète en maison X – le Soleil – et, qui plus est, il est est dans son domicile. Ce célèbre entrepreneur n’a pas inventé le stylo bille. Il a repris l’idée à d’autres. Mais il a su en faire le produit dont voulait le consommateur : un produit fiable, rendant le service maximum, au prix minimum. Comme il croit en bon solaire au pouvoir du nom, le stylo bille va devenir le stylo bic. Il donne tout simplement à son produit son nom en enlevant le « H » de BICH). Et, puisqu’il a trouvé la formule gagnante, il déclinera plus tard le même principe avec les briquets et les rasoirs.

 

Considérons maintenant le thème de Napoléon, né le 15 août 1769 à 11h à Ajaccio. Le Soleil se trouve également en Lion au Milieu du Ciel.  Cet être ambitieux tient à s’occuper de tout et va tout de suite droit au but. Il a réformé la France de manière spectaculaire en lui donnant de nouvelles lois. Il réhabilite le clergé mais nomme les évêques. Il créé 90 départements et nomme à la tête de chaque département un préfet qui le représente. Il nomme les maires des grandes villes. Il crée un nouveau code civil, la Banque de France, le franc germinal, la légion d’honneur avec ses trois grades : chevalier, officier et commandeur.

Nous sommes encore très marqués par les réformes de Napoléon.  Notre code civil est resté pratiquement le même dans la plupart des domaines. Les préfets existent toujours et on compte 95 départements au lieu de 90, l’Ile de France ayant été découpée en 6 départements.

 

Regardons maintenant le thème de l’Abbé Pierre né à Lyon  à 11h le 5 août 1912. L’abbé Pierre, c’est bien sûr un nom. Mais c‘est aussi un look. Une silhouette, des godillots, ses petits tricots, la cape, le béret et la canne. On dit souvent « l’habit ne fait pas le moine ». Avec l’abbé Pierre ce n’est pas du tout vrai.

Il crée à 38 ans pour venir en aide aux personnes démunies qui ont perdu l’espoir

Les chiffonniers d’Emmaüs, une association basée sur des valeurs simples : accueillir sans juger, travailler pour se reconstruire, servir les autres parce qu’il y a toujours plus malheureux que soi.

L’hiver 54 est rude. Une femme meurt de froid sur le boulevard Sébastopol à Paris en tenant entre ses mains son mandat d’expulsion. Il lance un appel à la radio pour venir en aide aux mal logés et parvient à créer un incroyable élan de solidarité. Ce prêtre qui a été député, arrive à convaincre le ministre du logement d’assister à l’enterrement de cette personne morte de froid et de prendre des mesures pour éviter les expulsions en hiver et développer le logement en France.

Cet appel du 1er février 1954, nommé par la suite, l’appel de l’insurrection de la bonté, survient alors que Neptune Balance est au carré de sa position natale et que la conjonction Soleil-Vénus Verseau en trigone de Jupiter en Gémeaux rappelait la conjonction Soleil-Vénus en Lion de naissance en trigone de Jupiter en Sagittaire.

Georges Grouès – c’était son nom d’état civil –  a été longtemps en raison de son action la personne la plus appréciée des français. Il passait à la télévision quand il voulait. Il eut, à sa mort, des obsèques nationales.

 

Avec le carré droit de la Lune au Soleil, le bien-être de chacun est plus important que la réussite sociale. Mais, avec Uranus qui envoie un carré droit à la Lune, apparaît un sentiment d’urgence ; il convient d’agir, fusse au détriment de sa tranquillité.

 

 

Ces deux thèmes montrent, en autres, que le succès consiste à croire à fond à la cause pour laquelle on se bat. Certains diront peut-être que ces exemples de véritables vocations sont liés au fait qu’il s’agit de natifs du Lion. C’est en partie vrai mais cette explication ne suffit pas car le même constat peut être effectué avec d‘autres dominantes planétaires et zodiacales.

 

Prenons l’exemple de Daniel Barenboim. Ce musicien très précoce né le 15 novembre 1942 à 11h35 à Buenos Aires (Argentine) joue parfaitement du piano à cinq ans et donne son premier concert public à l’âge de sept ans. Mars culmine en Scorpion au Milieu du ciel avec Vénus, Mercure Soleil en X. Ce sont les qualités de l’engagement qui sont caractéristiques chez lui. Ce musicien qui a plusieurs cordes à son arc multiplie les projets novateurs. Il est également chef d’orchestre mais c’est un chef d’orchestre engagé qui a créé fin août 1999 avec son ami l’écrivain palestinien Edward W. Saïd, le West Eastern Divan Orchestra, un orchestre où se côtoient des musiciens israéliens et arabes. Et il vient de créer à Berlin une académie qui institutionnalise l’idée utopique qu’il a eu en formant le Divan Orchestra.

 

« L’académie donne la possibilité à des étudiants de zones de conflits d’étudier dans une école de musique aux standards universitaires allemands, avec une reconnaissance par l’État de leur diplôme. » Cette académie forme 33 jeunes musiciens issus du Moyen-Orient qui ont l’occasion de côtoyer le célèbre chef d’orchestre lors de master class.

Voilà à nouveau un exemple de carré droit. Le Soleil Scorpion l’emporte sur la Lune Verseau. Le souci de la carrière rivalise avec le désir de bien être mais comme

la Lune Verseau s’impose par rapport à Uranus, on peut dire que le désir de bien être l’emporte par rapport à l’individualisme.

 

Voyons ce qu’il en est maintenant avec deux exemples de Saturne en Capricorne au MC. Cette configuration convient très bien à des carrières où sont en jeu des valeurs comme la recherche scientifique, l’art, la littérature, la religion, la philosophie. Marcel Proust né le 10-7-1871 à 23h30 à Paris 16ème a consacré l’essentiel de sa vie à l’écriture d’un livre de plus de 2000 pages « A la Recherche du temps perdu ». Il venait de perdre sa mère quand il a commencé à écrire son chef d’oeuvre. Celui-ci est en quelque sorte une très longue lettre qu’il lui a écrite. La littérature était pour lui « la vraie vie ».

 

III D’autres exemples de planètes en maison X

 

Comme nous venons de le voir, quand la planète en X est dans son signe, les tendances du natif s’expriment aisément. Etant donné que dans ce cas la présence et la maîtrise coïncident, il arrive facilement à faire converger les éléments dominants de son thème dans une direction unique. Ces exemples somme toute sont rares. Nous nous trouvons plus couramment en présence d’une planète au Milieu du Ciel qui n’est pas dans son signe, et là il est nécessaire, bien évidemment, de prendre en compte la planète maîtresse.

 

Le thème d’André Chouraqui né le 11 août 1917 à midi à Oran se caractérise par une conjonction Saturne-Neptune en Cancer au Milieu du Ciel. Ce Lion a la sagesse de refuser les postes politiques importants, préférant s’intéresser aux textes de la Bible. Il réalise un travail de titan en traduisant seul pendant 10 heures chaque jour le texte entier de la Bible, Evangile compris.

Traduire la Bible hébraïque n’avait pas été chez moi une décision délibérée : le projet s’était imposé à moi et, quand l’heure en était venue, ma traduction avait jailli de ma plume pendant les vingt-huit mois où j’en écrivais le premier jet, comme en état d’extase. (p. 463 L’Amour fort comme la mort).

André Chouraqui a commencé sa traduction le 10 avril 1972 et l’a terminé, précise-t-il pour les astrologues, le 14 août 1974. Ce travail a été effectué alors que Neptune en Sagittaire se trouvait en trigone de sa position natale en Lion et que Saturne en Gémeaux – cycle Saturne-Neptune oblige – s’opposait à ce Neptune en Sagittaire. Nous avons bien là cette dimension de la X qui manifeste quelque chose d’irrésistible qui s’impose à nous.

 

La traduction de Chouraqui a l’avantage d’être une traduction littérale qui nous transmet la richesse des tournures sémitiques.  Voici comment est traduit le premier verset du douzième chapitre de la Genèse que nous allons bientôt évoquer :

Le Seigneur dit à Abram  Va pour toi , de ta terre, de ton enfantement, de la maison de ton père, vers la terre que je te ferai voir.

Il signore disse ad Abramo : Vanne dal tuo paese, dal tuo parentado, e dalla casa di tuo padre, al paese che ti farò vedere. Genesi 12 :1

 

 

 

IV Un exemple sans planète en maison X

 

Quand il n’y a pas de planète en maison X, c’est, comme le précisait déjà Ptolémée, la planète maîtresse de la maison X  qui donne le ton.

Prenons pour illustrer ce point l’exemple du photographe Henri Cartier-Bresson né le 22-8-1908 à 15h à Chanteloup en Brie (77). Vénus, planète maîtresse du Milieu du Ciel est conjointe à la Lune et à Neptune. Cette triple conjonction de planètes « humides » en Cancer rend compte de sa nature hyperréceptive et multiple, de son  cœur immense, « sensible à tous ceux qui sont dans le besoin, humble, débordant de gratitude envers la vie ».

 

 

 

Ce grand nom de la photographie a été l’’œil du siècle : aussi bien le peintre des moments simples de la vie que le voyageur qui parcourt le monde et qui est toujours là où il faut. Il photographie les gens de tous âges, de toutes ethnies, de toutes professions mais il est présent avec les républicains espagnols, à la libération de Paris, auprès de Gandhi quelques heures avant son assassinat, témoin de la victoire des communistes chinois.

 

Marginal, anticonformiste, il ne veut adhérer ni appartenir à rien. « Je n’ai aucun message à délivrer, rien à prouver : voir et sentir, et c’est l’œil surpris qui décide… »

Cet artiste doté de l’esprit d’équipe participe en juin 1947 à New York à la fondation de Magnum, la plus prestigieuse des agences de photo.

 

Il était avant tout un photographe d’art. Il avait un « œil » unique, une composition unique et innée. « Ce qui impressionne, c’est sa lucidité, cette manière intuitive d’assembler en une fraction de seconde des éléments d’un monde épars, comme s’il avait le hasard dans sa poche ». C’est lui qui fixera les traits de Mauriac, Giacometti, Sartre, Faulkner, Camus ou Che Guevara et tant d’autres saisis à l’instant décisif, autant de portraits pour l’éternité.

 

 

V La symbolique du Dix dans la Genèse

Nous venons de donner des exemples qui illustrent les divers visages de la X : capacité de

– créer une forme,

– s‘oublier pour capter les énergies du ciel,

– mettre en oeuvre un projet personnel original,

– s‘imposer des règles pour réussir.

 

Pour y parvenir, nous devons sacrifier la fusion de la IV.

 

Je voudrai pour terminer faire référence au texte que j’évoquais tout à l’heure dans la traduction d’André Chouraqui. Nous sommes habitués à nous référer à la mythologie grecque. Mais rien de plus approprié pour approfondir la symbolique du X que la référence aux textes de la Genèse.

Il signore disse ad Abramo : Vanne dal tuo paese, dal tuo parentado, e dalla casa di tuo padre, al paese che ti farò vedere. Genesi 12 :1

Ce texte nous invite précisément à « défusionner », à renoncer à ce qui

nous est le plus cher, notre patrie, notre mère et notre père. Ces renoncements sont difficiles et souvent douloureux mais ils nous ouvrent les portes de l’accomplissement personnel en nous permettant d’accéder à des espaces nouveaux. Sans ces renoncements nos vies restent stériles. Mais si nous acceptons la loi du renoncement, une vie féconde nous attend.

 

Avant d’en venir à la symbolique du Dix dans l’histoire d’Abraham, rappelons que cette symbolique est constamment présente dans le texte biblique. Les premiers chapitres de la Genèse nous disent que le monde a été créé en six jours mais si nous lisons attentivement ce texte nous verrons qu’il a été créé par dix Paroles. La loi que Moïse a reçu sur le mont Sinaï après l’épisode des Dix plaies d’Egypte comporte également dix Paroles (c’est le sens même du mot Décalogue). Ceux qui approfondissent la Kabbale méditent sur les dix attributs (séphirots) de la divinité,

 

Je n’ai pas le temps d’entrer dans le détail de tous ces points fort intéressants. Je voudrai simplement insister sur le Dix qui exige un changement de plan. Une véritable révolution doit s’opérer pour y parvenir. Elle s’accompagne très souvent d’ un changement de nom.

Souvenez-vous de l’importance du nom : Bic, l’abbé Pierre, YSL, Axa, Publicis, le pape François. Abraham est le fruit d’un changement de nom. Car son nom de naissance était Abram. Voyons comment s’est opéré ce changement de nom.

 

Dans la tradition juive, comme dans les traditions sémites, les lettres et les nombres ne font qu’un. Le dixième nombre est donc lié à la dixième lettre (le yod) comme le cinquième nombre l’est à la cinquième lettre (le hé). Cette dixième lettre est la plus petite lettre de l’alphabet. C’est le Yod qui a donné en grec le iota et le i en français et en italien. Nous allons voir le pouvoir de cette petite lettre.

 

Si, avant le changement de nom, Abraham s’appelait Abram, Sarah s’appelait Saraï. Le couple d’Abram (père élevé) et de Saraï (ma princesse) était stérile. Au moment où le « yod » (10) de Saraï se dédouble en deux « he » (2*5), c’est-à-dire quand Abram devient Abraham (père d’une multitude) et Saraï devient Sarah (princesse), une grande révolution s’opère. Sarah n’est plus la propriété d’Abraham. Elle n’est plus sa princesse. Elle est devenue princesse.  Elle va vers elle, vers son destin de princesse et Abraham va de son côté vers son destin de père des croyants dans le Dieu unique.

 

Abraham et Sarah ont renoncé à la possessivité et leur couple est devenu fécond.  Ils ont accepté d’aller au-delà de leur monde parental, de leur représentation habituelle du monde, de partir à la découverte de terres inconnues, c’est-à-dire ensemble chacun à la découverte de leur propre monde. Ne serait-ce pas le véritable sens de ce verset :

Le Seigneur dit à Abram  Va pour toi , de ta terre, de ton enfantement, de la maison de ton père, vers la terre que je te ferai voir.

Il signore disse ad Abramo : Vanne dal tuo paese, dal tuo parentado, e dalla casa di tuo padre, al paese che ti farò vedere. Genesi 12 :1

 

Chaque verset de la Bible peut au moins être interprété à quatre niveaux. Le rabbin Léon Ashkénazi – une autorité dans le monde juif – avait fait part à l’astrologue Danièle Rousseau de l’interprétations la plus « secrète » de ce verset.  « Aller vers le pays que je te ferai voir » c’est en réalité aller explorer son thème astrologique.

Quel beau message !

 

La maison X n’est pas donnée d’emblée. Elle nécessite une conversion, un retournement de situation. C’est Jacob qui lutte avec l’ange et devient Israël. C’est Saül qui sur le chemin de Damas devient l’apôtre Paul. Seul celui qui a opéré un tel retournement de situation peut accéder aux bénédictions de la maison X.

 

 

Conclusion

 

Tel l’arbre qui s’enracine dans le terrestre où il puise de l’eau et des minéraux et dans le céleste où il puise la lumière, l’homme se construit d’abord à travers les liens de la IV avec sa mère, son père et les membres de sa famille pour ensuite aller dans la X à la rencontre de lui-même. C’est l’accès à sa dimension cosmique qui le révèle à lui-même et lui permet de quitter père et mère afin de s’accomplir. Quand il capte les énergies du ciel, il est à même de concevoir un projet personnel original et de

s‘imposer les règles nécessaires pour le mettre en œuvre.

 

Comme le disait Einstein : Le trait le plus noble de l’être humain réside dans sa capacité à s’élever au-dessus de la simple existence en se sacrifiant soi-même à un but ».

 

Le lieu qui prime est celui qui domine au plus haut du ciel

Sarà primo quello che domina sul punto più alto del cielo

 

Et qui, par un trait imperceptible le divise en deux parties égales.

e ne spartisce a metà la sfera con un sottile tracciato ;

Il est le plus noble de tous à raison de la place éminente où il est élevé

ne occupa la posizione di vertice l’eccelsa dimora della Gloria

 

Ce poste sublime exige qu’il ait sous sa protection tout ce qui est grand et relevé, qu’il dispense en souverain les honneurs et les distinctions

per rivendicare a sé stessa qualunque preminenza e proclamare suo

ogni pubblico onore e regnare assegnando i più diversi ranghi.

 

Il est source de la faveur et des dignité imposantes. Il concilie l’affection du peuple

Da esso il favore e tutte le forme del compiacimento popolare,

 

C’est par lui qu’on administre la justice, qu’on donne des lois à l’univers

Amministrare la giustizia, legiferare per l’ordine universale

 

Qu’on contracte des alliances utiles avec les nations étrangères

E legare genti straniere con propri trattati d’alleanza

 

Et qu’on se fait un nom digne de son rang et de sa condition

E innalzare il nome di chiunque in conformità col suo destino.

 

 Manilius, Les Astronomiques, II, 810-19

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *